top of page
Rechercher
  • Pascal Renauldon

OPEN DE FRANCE DE POLO (2-17 SEPT. 2023) : 18 EQUIPES, 6 NATIONS, UNE EDITION DE TOUS LES RECORDS !

Dernière mise à jour : 12 août 2023


Cette 23ème édition de l’Open de France de polo né avec ce siècle, s’annonce « énorme ». Et pourtant, depuis le début de son histoire, et encore plus depuis 2020 où les choses se sont accélérées, le tournoi phare du polo français a toujours offert de grands moments de frissons avec des équipes et des joueurs de classe mondiale.


Deux belles équipes françaises : La Magdeleine et Kazak, finalistes en 2021, se retrouveront en septembre à Chantilly

L’apothéose avait été atteinte en 2020 avec ce match d’anthologie qui opposa deux des trois jeunes phénomènes actuels du polo argentin, les frères Barto et Jeta Castagnola, dans un match entre Talandracas (France) et Les Lions (Grande-Bretagne) qui s’était conclu par un score à la fois fleuve et des plus serrés : 14 à 15 ! Mais cette année, l’Open de France va assurément prendre encore une autre dimension, particulièrement avec un nombre record de 18 équipes inscrites à ce jour. Le tournoi français dépasse ainsi en nombre d’équipes engagées les grands tournois anglais que sont la Queen’s Cup et le British Open (Gold Cup).

Pour recevoir ces dix-huit équipes, le Polo Club du Domaine de Chantilly s’est associé avec le club de La Magdeleine qui en recevra trois d’entre elles et, qui, avec Sainte-Mesme, accueillera une partie du tournoi dans le sud-ouest de Paris. Quelques matchs des coupes subsidiaires se joueront également à La Moinerie, dans la même zone géographique. La Magdeleine, vainqueur en 2021 et Sainte-Mesme gagnante en 2009, 2011 et 2018, participeront bien sûr à cette édition de l’Open.

Sept handicaps 8 à Chantilly !


Au-delà du nombre, c’est la qualité des joueurs qui marque cette 23ème édition avec quelques-uns parmi les plus grands professionnels du monde avec en tête Nico Pieres (h8) vainqueur du graal du polo mondial, le célèbre Open d’Argentine, qui se joue au cœur de Buenos Aires, à Palermo, la « Cathédrale du polo », devant 18 000 spectateurs. L’Open d’Argentine est réservé aux quarante meilleurs joueurs du monde, quatorze seront à Chantilly en septembre : du jamais vu en France !

Car outre Nico Pieres, on verra, entre autres, à Chantilly les jeunes prodiges Juan Matin Zubia 8 et Rufino Bensadon 7 (ce qui fera à nouveau de Talandracas, le tenant du titre avec la même formation, une équipe redoutable), Bautista Bayugar 8 (Los Dragones, FRA), les joueurs de La Dolfina Guillermo Terrera 8 (Eternal J), Alejandro Muzzio 8 (pour l’équipe anglaise Clinova) et Diego Cavanagh 8 (Brittany Polo) ou encore Facundo Llorente 8 (La Magdeleine, vainqueur de l’Open en 2021 et récent finaliste de la Queen’s Cup). Il faut aussi souligner le retour à Chantilly de Facundo Sola 7, 12 ans après sa victoire dans l’Open de France avec Murus Sanctus et qui avait été finaliste de l’Open d’Argentine en 2013 et en 2018.

Six nations seront représentées sur cette édition 2023 de l’Open : Argentine, Angleterre (avec, entre autres, la mythique équipe d’Emlor), Suède, Allemagne, Pays-Bas et bien sûr la France avec treize équipes.



187 vues0 commentaire

コメント


Post: Blog2_Post
bottom of page