Rechercher
  • Pascal Renauldon

L’exploit de Rufino Bensadon !

Chapaleufú, issue des qualifications, avec en ses rangs la « charnière » de l’équipe française du Pommeray qui a participé à l’Open de France 2021, Juan Gris Zavaleta et Rufino Bensadon, a signé un énorme exploit en battant le favori de l’Open d’Argentine… grâce notamment à une performance hors norme du « petit » Rufino que nous avons vu commencer de grandir à Deauville et à Chantilly.



Un vent de folie a soufflé hier sur le sport collectif ! L’Irlande, chez les hommes, et la France, chez les femmes, ont défait la Nouvelle-Zélande et ses deux meilleures équipes de rugby au monde tandis qu’au Parc de Prince, Kylian Mbappé inscrivait 4 des buts du carton plein des Bleus pour leur qualification pour le Qatar 2022. Le polo est en train de vivre une formidable période de renouvellement des générations et le Mbappé de ce sport pourrait bien être Rufino Bensadon (qui a remporté son premier grand titre en France, la Coupe d’Or Deauville en 2016). Hier, à Palermo, le petit Rufino qui est devenu grand, mais pas trop, a signé un exploit incroyable en inscrivant 15 goals dont le but en or, sur une pénalité de 60 yards en période supplémentaire - à un goal du record de Cambiaso sur un seul match - face au récent vainqueur de l’Open d’Hurlingham et favori ce cet Abierto, La Natividad, !


Cette jeune génération est hallucinante, dotée d’un mental plus froid et plus calme que la précédente : Poroto Cambiaso (16 ans, La Dolfina Brava, h8), Felipe Dabas (17 ans, Chapaleufú – un produit de Lolo Castagnola et h7), Jeta Castagnola (18 ans, La Natividad, h9), Rufino Bensadon (19 ans, Chapaleufú, h7) et Barto Castagnola (20 ans, La Natividad, h9), voilà cette nouvelle génération prodigieuse qui va désormais être le centre du monde du polo pour une bonne quinzaine d’années.


D’ailleurs, dans le match qui a précédé, c’est Poroto Cambiaso qui a été l’homme du match avec 10 réalisations permettant d’arracher une victoire d’un match mal engagé face à Alegria.


Grâce à leur performance (et à un spectaculaire golaso décisif pour le 14-13 de Tommy Panelo pour La Dolfina B), Poroto et Rufino ont fait une bonne part du boulot de maintien de La Dolfina Brava et de Chapaleufú pour la Triple Couronne 2022… mais cette jeune génération va assurément encore nous montrer de belles choses sur cette édition 2021 plus indécise que jamais.


Cancha 1

Chapaleufú: Rufino Bensadón 7 (15 goals, si7 pénalités), Juan Gris Zavaleta 8 (1), Julián de Lusarreta 7 (1) et Felipe Dabas 7. Total: 29.

La Natividad: Jeta Castagnola 9 (11, dont 6 pénalités), Polito Pieres 9 (2), Barto Castagnola (3) 9 et Ignatius du Plessis 9. Total: 36.

Chapaleufú: 1-4, 3-5, 5-7, 7-9, 11-11, 12-13, 15-15, 16-16 et 17-16.


Cancha 2

La Dolfina Brava P. T.: Guillermo Terrera 9 (1 goal), Poroto Cambiaso 8 (10, dont 8 pénalité), Tomás Panelo 6 (3) et Alejo Taranco 8. Total: 31.

Alegría Standard Wealth: Agustín Merlos 7 (5, dont 1 pénalité), Pedro Zacharías 7 (5), Tomás García del Río 7 (2) et Fred Mannix 7 (1). Total: 28.

La Dolfina Brava P. T.: 1-1, 1-4, 4-4, 5-7, 8-10, 12-10, 12-12 et 14-13.


Prochaine journée : mardi avec l’entrée en lice d’Ellerstina (face à La Irenita). RS Murus Sanctus débutera son tournoi mercredi face à Alegría




248 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout