Rechercher
  • Pascal Renauldon

Hurlingham, le premier tour

Il parait qu’Adolfo Cambiaso était furieux après sa défaite en finale de l’Open de Tortugas où il n’avait inscrit qu’un petit goal, et encore sur pénalité, et où il n’avait clairement pas joué à son niveau. Il s’est largement rattrapé hier pour son premier match de l’Open d’Hurlingham, deuxième levée de la Triple-Couronne.


Un maestro retrouvé


Vexé après sa défaite en finale de Tortugas, Cambiaso est redevenu Cambiaso hier à Hurlingham (enfin à Pilar où se jouent les matchs de la. deuxième étape de la Triple Couronne).

La Dolfina inflige ainsi hier un logique, mais cinglant 15-6 à la Alegria de Fred Mannix, un match où un Cambiaso bien réveillé inscrit 10 goals dont trois pénalités sur trois tentées. De son côté, Diego Cavanagh s’affirme comme un grand back, intraitable en défense et, quand l’occasion se présente, se montrant très efficace et très réaliste en attaque.


La Dolfina Saudi P. T.: Adolfo Cambiaso 10 (10 goals, dont 3 pénalités et 1 corner), Francisco Elizalde 9 (1), Pelon Stirling 10 et Diego Cavanagh 9 (4, dont 3 pénalités). Total: 38.


Alegría Standard Wealth: Agustín Merlos 7 (1 pénalité) (carto, jaune au deuxième chukker), Pedro Zacharías 7 (4, dont 3 pénalités), Tomás García del Río 7 et Fred Mannix 7 (1 corner). Total: 28.


La Dolfina Saudi P. T.: 2-2, 6-2, 9-2, 11-3, 12-3, 12-5 et 15-6.



Remontada


Auteur de dix goals hier face à La Ensenada, Jeta Castagnola et La Natividad se sont envolés avec un 8-0 dans les trois derniers chukkers vers les finales

Malgré un départ compliqué face à La Ensenada, La Natividad a redressé le tir hier pour l’emporter après un 8-0 sur les trois derniers chukkers. Dix goals de Jeta Castagnola !


La Natividad: Jeta Castagnola 9 (10 goals dont 1 pénalité), Pablo Pieres 9 (3, dont 1 pénalité), Barto Castagnola 9 et Nachi du Plessis 9. Total: 36.


La Ensenada Brubank: Juan Britos 9 (4, dont 1 pénalité), Alfredo Bigatti 8 (2), Juan M. Zubía 8 (2 pénalité) y Jerónimo del Carril 8. Total: 33.


La Natividad: 2-4, 3-5, 4-6, 5-8, 7-8, 9-8 et 13-8


Mardi


RS Murus Sanctus a eu chaud


Juan Martin Nero (en bleu) et RS Murus Sanctus ont dû défendre comme de beaux diables pour faire face au retour de La Dolfina Brava en fin de rencontre.

Privée de deux de ses titulaires, l’équipe « française » a eu chaud pour faire face à la remontada orchestrée par Poroto Cambiaso et les siens. Après avoir mené de six goals en fin de quatrième période, les bleus encaissent un 5-1 sur les trois dernières ! Un assaut repoussé par un gros jeu défensif en dernière période où aucun goal n’a été inscrit. Comme Adolfo Cambiaso et Jeta Castagnola, Sapo Caset inscrit également dix goals au cours de cette rencontre.


RS Murus Sanctus: Facundo Fernández Llorente 7 (2 goals), Sapo Caset 10 (7, dont 3 pénalités et 1 corner), Magoo Laprida 8 et Juan M. Nero 10. Total: 35.


LD Brava P. T.: Guillermo Terrera 9 (1), Poroto Cambiaso 8 (5, dont 2 pénalités), Rodrigo Ribeiro de Andrade 8 et Alejo Taranco 8 (1). Total: 33.


RS Murus Sanctus: 3-1, 5-1, 5-2, 8-2, 9-4, 9-7 et 9-7.


Ellerstina déroule


Facundo Pieres semble bien tranquille cette année, enchainant les goals : 13 hier face à une Irenita un peu perdue.

Sérieuse du début à la fin, Ellerstina a écrasé La Irenita qui n’a pu glisser que 3 petits goals de terrain au milieu de la tempête qui s’abattait sur elle. Facundo Pieres s’est visiblement lâché sur cette rencontre avec 13 réalisations. Sa moyenne à Tortugas était légèrement en dessous de 10 goals par match ! Ellerstina reste bien sûr la seule candidate à la Tripe-Couronne.


Ellerstina Johor: Facundo Pieres 10 (13 goals, dont 6 pénalités), Matías Torres Zavaleta 8 (1), Gonzalito Pieres 9 (4) et Nicolás Pieres 10 (3). Total: 37.


La Irenita P. T.: Santiago Loza 8 (2) (2 cartons jaunes au 2ème chukker), Segundo Bocchino 7, Ignacio Toccalino 8 (2, dont 1 pénalité) et Isidro Strada 8 (3 pénalités). Total: 31.


Ellerstina Johor: 4-1, 7-1, 8-2, 13-3, 14-5, 18-6 et 21-7


Les demi-finales opposeront donc :

Samedi 30 octobre 21 Ellerstina à RS Murus Sanctus

Dimanche 31 octobre La Dolfina à La Natividad

La finale se jouera le 6 novembre




138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout