Rechercher
  • Pascal Renauldon

Ellerstina aux deux-tiers du chemin !

Ellerstina n’est plus qu’à un pas de la troisième Triple-Couronne de l’histoire de l’équipe (après 1994 – avec le père des trois Pieres et Cambiaso – et 2010). Ce dernier pas à franchir ne sera pas le plus aisé avec le retour annoncé de l’équipe de La Dolfina au grand complet pour l’Open d’Argentine. En attendant, Ellerstina a passé la deuxième étape, l’Open d’Hurlingham au terme d’un match qui, même si l'équipe basée à General Rodriguez n’a jamais été vraiment menacée au score, aura été une sacrée bataille !


Onzième titre à Hurlingham pour Ellerstina, mais premier pour Hilario Ulloa (2e à droite)


Car RS Murus Sanctus n’a jamais vraiment lâché, attaquant même la rencontre par un rapide et magnifique goal de Sapo Caset bien servi par Facundo Sola dans les premières secondes. Puis menée 2-0, Ellerstina a très vite réagi (4-2) pour ne plus jamais être dominée au tableau d’affichage malgré un beau retour de RS Murus Sanctus au sixième chukker gagné 4-0. Mais tout cela restait encore insuffisant avec un Sapo Caset qui manquait de réussite sur les pénalités (2 sur 6 et 0 corner sur 2) tandis qu’Alfredo Capella offrait un peu trop de pénalités que Facundo Pieres ne se privait pas (à une exception près) de transformer. Un Facundo Pieres une fois de plus particulièrement adroit en n°1 avec 7 goals de terrain et 3 pénalités, 10 réalisations faisant de lui le meilleur marqueur du tournoi avec 30 goals en trois matchs devant Sapo Caset et 20 goals. Avec un match en moins, Jeta Castagnola complète le podium avec 19 goals, dans la moyenne de Facundo Pieres.


Avantage Pieres dans le duel des Facundo !


Dans sept jours sera donné le coup d’envoi de la dernière levée de cette Triple-Couronne, la plus prestigieuse, l’Open d’Argentine. Le tournoi se jouera à Palermo, au cœur de Buenos Aires, devant probablement un public réduit puisque la jauge devrait être de 3000 spectateurs dans un stade d’une capacité de 18 000 personnes. Ellerstina devrait sans peine atteindre la finale car elle évitera RS Murus Sanctus et La Natividad dans sa poule. Un boulevard aussi large que l’Avenidad del Libertador ! En revanche, La Dolfina devra se défaire de ces deux équipes et pour cela, il faudra qu’Adolfo Cambiaso retrouve son équipe au grand complet et les convalescents Juan Martin Nero et Pelon Stirling leur niveau de l’an dernier. Ce sera la grande question de ce 127ème Abierto.



Nico Pieres, un handicap 10 de plus en plus autoritaire à l'arrière.


Ellerstina Johor : Facundo Pieres 10 (10 goals,3 de pénalité), Hilario Ulloa 10 (2), Gonzalo Pieres 9 (3) et Nicolás Pieres 10 (1). Total : 39.


RS Murus Sanctus : Facundo Sola 9 (3), Francisco Elizalde 8 (4), Sapo Caset 10 (4, dont 2 pénalités) et Alfredo Cappella Barabucci 8. Total : 35.


Progression Ellerstina Johor : 4-2, 7-3, 9-4, 10-6, 11-7, 14-8, 14-11 et 16-11.




112 vues0 commentaire