Rechercher
  • Pascal Renauldon

Dans les coulisses d’une grande équipe de l’Abierto avec Corinne Ricard

Dernière mise à jour : 6 oct. 2021

Corinne Ricard : « Je suis française et suis heureuse que RS Murus Sanctus puisse défendre les couleurs de la France »!


2020 : Corinne Ricard savoure le beau parcours de son équipe Murus Sanctus RS avec de grands succès dans la Triple Couronne dont notamment une victoire contre la Dolfina à Palermo.

Elle ne sera pas à Chantilly pendant cette édition 2021 de l’Open de France, pourtant Corinne Ricard aurait deux dixièmes anniversaires à y célébrer. Sans elle et le sponsor de l’époque qu’elle avait amené alors, le joailler Chopard, l’Open de France féminin n’aurait pas vu le jour. Cette année-là, en 2011, elle n’avait pas joué cet Open féminin… mais avait remporté l’Open mixte avec son équipe de Murus Sanctus et deux jeunes joueurs en ses rangs, Facundo Sola et Alfredo Capella devenus depuis deux stars de l’Open d’Argentine. L’an dernier, avec Sapo Caset et Fran Elizalde, ils ont battu La Dolfina à deux reprises ! Dont une fois à Palermo, ce qui n’était pas arrivé depuis huit ans.


Le haut niveau, c’est ce qui anime la mécène et capitaine française qui précise en riant : « mon avenir au polo n’est pas sur le terrain ». Petit à petit, elle a construit une équipe qui jouera un premier rôle dans la course au titre en Argentine en décembre prochain : RS Murus Sanctus… RS en hommage à Ruben Sola, un ami de longue date et père de Facundo, tragiquement emporté par une crise cardiaque au bord du terrain, à Palermo en 2019. La composition de son équipe pour l’Abierto 2021 est spectaculaire avec Facundo Sola 9, Sapo Caset 10, Pablo McDonough 10 et Juan Martin Nero 10. Quatre énormes joueurs qui aiment la France pour y avoir notamment tous remporté soit l’Open de France, soit la Coupe d’Or de Deauville. Corinne Ricard nous dévoile ici les coulisses de la construction de cette équipe de rêve qui porte en Argentine un maillot "bleu France ". Grâce à elle, un petit bout de France sera donc à Palermo.


Vous avez été à l’initiative de la création de l’Open de France féminin, mais vous-même ne participez pas à ces tournois féminins, comment cela se fait ?

C.R : Je trouve que les femmes jouent formidablement bien au polo et je suis ravie d’avoir pu initier avec Caroline Anier l’Open de France féminin qui fut d’ailleurs le premier Open féminin au monde, cinq ans même avant l’Open d’Argentine, ainsi que la première fois que fut mis en place des handicaps féminins indépendants des handicaps masculins.

Je n’ai malheureusement pas le temps de participer à ces tournois car j’aime avant tout jouer avec Facu Sola avec qui nous partageons une belle organisation : la passion des chevaux et leur préparation est la base de notre association. Tout cela prend beaucoup de temps en soi. Le jeu sur le terrain, les tournois, n’en sont que le résultat et la cerise sur le gâteau. Le polo, pour moi, est un tout, ce n’est pas seulement participer à des compétitions.


2011 : Corinne Ricard soulève le Trophée de l'Open de France, notamment avec les mêmes Alfredo Capella et Facundo Sola qui jouent aujourd'hui en Triple-Couronne. Le 4ème était Matias Benoit.

Quelles joueuses admirez-vous plus particulièrement ?

Caroline Anier qui fut la première grande professionnelle française, Lia Salvo, Hazel Jackson mais il y en a beaucoup d’autres mais il y en a d’autres comme Mia Cambiaso ou Cande Fernández Araujo et plein de jeunes filles incroyables, je suis une fan.


A l’heure où nos lecteurs liront ces lignes, vous aurez participé à la Gold Cup for the British Open, en jouant vous-même : comment se prépare-t-on pour une telle compétition à côté de ces joueurs extraordinaires que sont Facundo Sola et Sapo Caset ?

J’avoue que c’est formidable et les regarder au quotidien est une part importante du plaisir. Ce sont des joueurs exceptionnels mais aussi des cavaliers qui veillent attentivement au bien-être de leurs chevaux et qui les travaillent eux-mêmes, ceci fait la différence. En ce qui me concerne, je fais beaucoup de gymnastique pour pouvoir « assurer » physiquement dans la mesure de mes moyens. J’essaie de choisir, avec l’aide de Ramiro, mon piloto des chevaux que je puisse manier facilement, j’écoute les conseils de Facu qui tape souvent la balle avec moi et bien sûr nous faisons des practices ensemble.


En septembre, nous ne verrons malheureusement pas votre belle équipe en France car vous serez repartie en Argentine pour suivre la préparation de RS Murus Sanctus pour la mythique Triple-Couronne, mais vous reverra-t-on un jour à Chantilly ?

J’aime énormément Chantilly où j’ai toujours été formidablement reçue par Patrick Guerrand Hermès et Philippe Perrier, mais je suis basée en Angleterre et en Argentine on ne peut pas tout faire. Mais pourquoi pas !


Cette année, en Argentine, le défi sera immense car RS Murus Sanctus a clairement le potentiel pour décrocher au moins un titre et sans doute l’Open d’Argentine : quel objectif affichez-vous clairement ?

Gagner !!!


Eduardo Heguy a contribué aux succès de RS Murus Sanctus en 2020 - une finale, deux demi-finales et deux victoires sur La Dolfina - : quelle est le rôle et la part d'un tel coach dans le fonctionnement d'une équipe ? Sera-t-il reconduit en 2021 ?

Eduardo Heguy sera bien en charge du coaching de RS Murus Sanctus en 2021. Ruso a un palmarès impressionnant, trente-et-un Open joués dont quatre remportés, il a une expérience immense, une science du jeu et de sa stratégie indiscutable. Il sait exiger de chacun le maximum et même obtenir plus, tout en affichant une apparente sérénité très rassurante. Il sait maintenir l’esprit d’équipe, intégrer tout le monde, tous ceux qui travaillent autour des joueurs et qu’il ne faut vraiment pas oublier, les grooms, les vétérinaires, les maréchaux-ferrants, les green-keepers, tous ceux qui fabriquent le quotidien, les familles qui accompagnent les joueurs et qui souvent laissent tout de côté pour aider leur fils ou leur mari…. chacun doit savoir que son travail est primordial, chacun doit donner le meilleur de lui-même. À ce niveau là rien ne doit être négligé.


Pour constituer cette équipe 2021, vous avez engagé la ligne arrière de La Dolfina, à savoir Juan Martin Nero et Pablo McDonough. Dans quelles conditions ce recrutement s’est effectué ?

Je n’ai absolument pas "recruté "les joueurs de la Dolfina. Adolfo Cambiaso avait annoncé qu’il avait l’intention de jouer avec son fils et de désarmer La Dolfina. Juanma et Pablo se sont rapprochés de Facu et Sapo pour organiser une équipe compétitive et les quatre joueurs ont choisi de jouer ensemble. Lorsqu’ils m’ont mise au courant de leur projet, j’ai été enthousiaste, qui ne le serait pas ! Ce sont quatre grandes organisations qui ainsi se réunissent. Ruben, Facu et moi avons toujours œuvré à ce que notre organisation soit performante. Pablo et son frère Mathias suivent le chemin tracé par Jorge, leur père, en développant cet élevage magnifique de La Irenita dont j’ai pu voir jouer de formidables juments lors de practices à Murus Pilar, en avril. Juanma Nero est également très bien organisé. Cette équipe de RS Murus Sanctus réunit quatre joueurs d’un talent incomparable mais aussi quatre organisations remarquables, résultats de dizaines d’années de connaissances et de compétences et qui sont géographiquement rassemblées sur moins de trois kilomètres. J’espère qu’ils récolteront les fruits de leurs efforts. Ruben et moi avions toujours rêvés de mener notre projet au plus haut niveau, c’était le moment, il fallait saisir cette opportunité !


Il ne peut y avoir de joueur français malheureusement au sein d’une telle équipe aujourd’hui, mais le maillot de RS Murus Sanctus est bleu : est-ce un clin d’œil à la France ? RS Murus Sanctus est-elle l’équipe que le monde du polo français aura le devoir de supporter en novembre-décembre ?

Lionel Macaire a joué à ce niveau-là, pourquoi ne verrions-nous pas d’autres Français un jour à Palermo ? L’avenir nous le dira. Le bleu est bien évidemment le "bleu France" ... Je suis française et suis heureuse que RS Murus Sanctus puisse défendre nos couleurs. J’espère de tout mon cœur que tous les Français nous soutiendront et nous apporteront leur force et leurs bonnes ondes. Vive la France !



162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout