Rechercher
  • Pascal Renauldon

Carton plein pour Brava !

Pour la première fois depuis l’institution du repechaje, le match de barrage, l’équipe vainqueur de la Copa Camara a battu celle issue de l’Abierto. Encore un exploit à l’actif de la famille Cambiaso.


Un ado bien dans sa peau... et pour cause ! Il jouera de toute façon l'Abierto en 2021.


Il n’y a pas eu vraiment photo. Brava a pris définitivement la direction des opérations dès le 3ème chukker faisant un break de 3 goals que Cria Geté, privée de “Lerín” Zubiaurre, n’a jamais pu plus combler. Un grand Andrade, auteur de 5 goals, parfait organisateur, un Isidro Strada solide en back et une attaque Zacharias – Poroto d’une adresse à toute épreuve malgré la grosse défense des « GT ». Et voici donc la troisième équipe de La Dolfina nominée pour la Triple-Couronne 2021. Pour cela, elle devra conserver les trois-quarts de sa composition actuelle et tout cela dépend de la décision d’Adolfo Cambiaso quant à l’avenir de l’équipe première.


Le Brésilien Rodrigo Ribeiro de Andrade, sans peur et sans reproches hier, mériterait presque un 9 !


Mais cette Brava a tout à fait la carrure pour tenir sa place en Triple-Couronne. Après ce triplé unique – Copas Pilar et Camara + repechaje – l’équipe devrait logiquement passer à 32 goals : Poroto Cambiaso (+2 !), Zacharías et Strada pourraient être promus à 8, et pourquoi pas, Andrade après son match d’hier (et sa finale de l’Abierto l’an dernier) à 9.


C’est d’ailleurs aujourd’hui que se tient la première commission de handicaps et on peut toujours se livrer à ce petit jeu des pronostics qui n’engage à rien.


La Dolfina : rien ne peut bouger

Ellerstina : avec ses deux victoires en Triple-Couronne mériterait de remonter à 40 à nouveau et surtout Gonzalito Pieres devrait retrouver son 10 qu’il n’aurait jamais dû perdre l’an dernier.

La Natividad : Les verts sont à leur place avec 36 goals, mais avec un Jeta Castagnola qui mérite de passer à 9 et un Polito Pieres qui devrait être descendu pour le moins à 9 (et à voir s’il gardera le maillot vert en 2021).

RS Murus Sanctus : finaliste d’Hurlingham et vainqueur d’une Dolfina invaincue à Palermo depuis 8 ans, c’est clairement au moins Fran Elizalde qui devrait en récolter les fruits avec une promotion à 9

La Ensenada- La Aguada : la révélation de la saison avant sa contre-performance face à Los Machitos. Segundo Bocchino mérite un 7 et Jeronimo Del Carril, révélation officielle de la Triple-Couronne 2020 décrétée par l’AAP, fera un beau 8 en 2021.

Cria Geté : ce serait cruel de descendre un de ses joueurs qui n’ont pas vraiment démérité hier et qui n’ont pas pu défendre toutes leurs chances, privés de Valerio Zubiaurre. Mais logiquement, l’un d’entre eux devrait être « puni ». Pittaluga ?

Los Machitos : pour s’être sauvé de la relégation et pour sa pré-retraite, Mariono Aguerre pourrait revenir à 8 d’autant qu’il a été nommé homme du match lors de la victoire sur La Dolfina Polo Ranch.

Il n’y a pas vraiment de raison de voir quelque changement au sein de cette dernière, comme au sein des deux Irineta même si on a vu de belles choses de la part de Zubia (mais déjà 8), Falabella et Loza. Mais les deux équipes devront batailler à nouveau pour se qualifier pour Palermo en 2021.

Côté Camara, bien que battu en finale, l’Irlando-chilien Tommy Beresford que l’on a admiré à Chantilly, devrait atteindre son handicap européen de 7. Sol de Agusto a manqué le coche en demi-finale de la Camara et en finale de la Pilar pour voir Rufino Bensadon et le petit Felipe Dabas promus à 7, mais ils le valent bien. L’un des deux peut-être ? Felipe Dabas devrait atterrir un jour à La Natividad.

Et n’oublions pas Robert Strom, qui, si avec Ste-Mesme-Aguada, a perdu tous ses matchs d’un seul petit goal, s’est montré être un attaquant digne de la Camara qui mériterait un 6. Mais peut-être que là, nous sommes un peu chauvins.


Alors, attendons avec une certaine impatience le verdict des commissions… et les premières annonces de mouvements au sein des équipes. La Triple-Couronne reste toujours passionnante même une fois la Coupe de l’Abierto remise !



Brava: Pedro Zacharías 7 (2 goals), Poroto Cambiaso 6 (2), Rodrigo Ribeiro de Andrade 8 (5) et Isidro Strada 7 (4, dont 3 pénalités). Total: 28.

Cría Geté: Tomás García del Río 7, Magoo Laprida 8 (1), Joaquín Pittaluga 8 et Ignacio Laprida 8 (7, dont 6 pénalités). Total: 31.

Progression Brava: 1-2, 4-3, 7-3, 9-6, 10-7, 11-8 et 13-8.


106 vues0 commentaire
 

+33 (0) 3 44 62 06 21

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 par R&B Presse