Rechercher
  • Pascal Renauldon

Polo Rider Cup : Une première réussie qui s’achève cet après-midi !



Succès indéniable de la Polo Rider Cup dont la première édition va s’achever cet après-midi sur le « central » du Polo Club de Chantilly par une finale qui s’annonce bouillonnante entre Polo Park Zurich et le Polo Club Deauville International Polo Club.



L'Argentin Tete Storni sera particulièrement à suivre cet après-midi lors de la finale de la première Polo Rider Cup


Le principe de la Polo Rider Cup est de réunir en un seul lieu douze équipes portant officiellement les couleurs de quelques-uns des plus grands clubs de la planète pour un tournoi de niveau de 12 goals. États-Unis, Argentine, Asie et Europe étaient ainsi représentés à travers de prestigieux clubs comme La Aguada (Argentine), La Brisas (Chicago), les Polo Clubs de Moscou ou de Hong-Kong etc. ainsi que deux clubs français, Chantilly et Deauville.


Cette dernière équipe s’est d’ailleurs qualifiée pour la finale de cet après-midi où elle affrontera Polo Park Zurich. Il y aura quatre Français sur le terrain : le handicap 6 Pierre Henri N’Goumou, Patrick et Ulysse Einseschteter côté Deauville et Elena Venot, 21 ans, et grand espoir du polo français – féminin et mixte – engagée par Polo Park Zurich. Côté Argentin, il faudra suivre le duel entre le jeune Min Podesta (Zurich), brillant d’un bout à l’autre de cette Polo Rider Cup et le très offensif et spectaculaire Tete Storni (Deauville).


L’accès est gratuit et si vous êtes dans le coin, cela vaut le coup de faire un petit détour.


Le jeune handicap 7 Argentin Min Podesta (en violet) sera l'atout principal de Polo Park Zurich.


POLO PARK ZURICH 12

Min PODESTA 7

Carlos SOLARIS 4

Elena VENOT 1

Richard HARRIS CAP 0


DEAUVILLE POLO CLUB 12

Ulysse EISENCHTETER 0

Patrick EISENCHTETER CAP 1

Tete STORNI 5

Pierre-Henri N’GOUMOU 6


Finale à 15H00 sur le terrain d’honneur du Polo Club de Chantilly, Ferme d’Apremont. Sinon, il est possible de suivre cette finale en direct sur pololine.tv.

109 vues0 commentaire