Rechercher
  • Pascal Renauldon

Open d'Hurlingham: Un seul être vous manque...

Ce sont deux équipes avec un nouveau visage qui se sont présentées hier à Pilar pour l'ouverture de la deuxième levée de la Triple-Couronne, l'Open d'Hurlingham. Avec le retour de Pablo McDonough, La Dolfina s'est montrée intraitable et sereine ; avec le forfait de Facundo Sola, RS Murus Sanctus s'est révélée moins inspirée et a dû batailler ferme face à Los Machitos qui ont montré un jeu beaucoup plus construit et solide que lors de l'Open de Tortugas.


Retour crucial pour La Dolfina : Pablo McDonough a apporté expérience et sérénité à l'équipe de Canuelas


Le tenant du titre s'est donc présenté face à La Ensenada-La Aguada avec encore deux remplaçants, mais l'entrée en piste du n°3 fétiche de la meilleure équipe du monde a quelque peu changé la donne depuis la finale ratée de Tortugas. L'expérience et le jeu sans faille de McDonough a apporté beaucoup d'assurance à Iñaki Laprida et à Poroto Cambiaso, auteur de 5 goals de terrain. Ce dernier a compensé son manque de physique par un jeu toute en finesse en étant souvent « au bon endroit, au bon moment » ! Une belle passe décisive à Iñaki Laprida est également à mettre à son crédit. Au final, La Dolfina remporte une victoire encore plus nette qu'à Tortugas (+2) face à cette même équipe pour se hisser en demi-finale (avec le retour de Pelon Stirling) face à RS Murus Sanctus mardi prochain.


La solide défense d'Alfredo Capella aura été fort utile face à un Agustin Merlos et à Los Machitos en pleine montée en puissance.


Cette dernière a dû se passer de « son âme », Facu Sola pour affronter en partie sous la pluie une Los Machitos complètement régénérée avec un jeu d'équipe mieux huilé que lors de ses précédentes sorties. Toujours blessé, Mariano Aguerre a choisi faire rentrer le handicap 7 Tomás García del Río plutôt que son neveu Martincito, qui s’est apparemment également blessé à Tortugas. Avec ces remplaçants, le match fut des plus agréables à suivre avec une bataille dont on ne connut l'issue qu'à l'ultime chukker. Mais RS Murus Sanctus a eu chaud et Los Machitos ont montré qu'ils avaient des arguments de plus en plus solides pour attaquer l'Open d'Argentine dans deux semaines. À confirmer dans la coupe subsidiaire dès mardi face à La Ensenada-La Aguada.



La Dolfina : Adolfo Cambiaso 10 (3, deux pénalités et un corner), Adolfo Cambiaso Jr 6 (5), Pablo Mac Donough 10 (4, dont 3 pénalités) et Ignacio Laprida 8 (3). Total: 34.

La Ensenada-La Aguada: Segundo Bocchino 6 (2), Alfredo Bigatti 8, Matías Torres Zavaleta 8 (blessé et remplacé par Mariano González Jr 6, au 3ème chukker) et Jerónimo Del Carril 7 (2). Total: 29.

Progression La Dolfina : 2-2, 6-2, 9-2, 11-2, 11-4, 13-4 et 15-4.


RS Murus Sanctus: Valerio Zubiaurre 8 (3 goals), Francisco Elizalde 8 (2), Sapo Caset 10 (8, dont 5 pénalités) et Alfredo Cappella Barabucci 8. Total: 34.

Los Machitos: Agustín Merlos 8 (5, dont 3 pénalités), Ignacio Toccalino 8 (2) (carton jaune au 7ème chukker), Tomás García del Río 7 (1) et Santiago Toccalino 8 (3). Total: 31.

Progression RS Murus Sanctus: 2-0, 4-2, 5-6, 8-7, 9-9, 10-11 et 13-11.


80 vues
 

+33 (0) 3 44 62 06 21

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 par R&B Presse