Rechercher
  • Pascal Renauldon

Open d'Hurlingham : Ellerstina déroule, La Natividad dans le sprint final


Plus que jamais, Ellerstina donne cette impression de rouleau compresseur. Les frères Pieres et Ulloa ont littéralement écrasé La Irenita. Les frères Castagnola, avec Du Plessis et Polito Pieres, ont pour leur part mis un peu de temps pour se réveiller assurant leur qualification pour leur demi-finale dans les deux derniers chukkers.


En général meilleur marqueur dans un tournoi avec Adolfo Cambiaso, Facundo Pieres (10 goals hier) voit ce premier rôle contesté par le petit Jeta Castagnola, 16 ans et 12 réalisations hier. Ils se retrouveront face à face en demi-finale mercredi soir.


5-0 au premier chukker : Ellerstina a annoncé la couleur d’entrée (au-delà de son nouveau maillot bleu "France" selon le commentateur d'ESPN !). Il n’était pas question de faire de cadeau à La Irenita, sans doute l’équipe la plus faible du tournoi. Une victoire encore plus… cruelle que lors de l’Open de Tortugas : 22-6 contre 21-8. On retiendra de ce match la sérénité du jeu d’Ellerstina, la montée en puissance de Nico Pieres, la grinta d’Hilario Ulloa, le maillon qui manquait assurément à cette équipe et ce golaso de 80 yards de Facundo Pieres. Entre autres.


Dans le quatrième quart de finale, La Natividad a longtemps été contestée par La Dolfina Polo Ranch : quelques hésitations, un peu de nervosité (un accrochage entre les joueurs qui a failli tourner à la bagarre générale dans le plus pur style du rugby), mais une fois le calme revenu, La Natividad a progressivement pris l’ascendant alors qu’elle avait été menée au deuxième chukker et que les deux équipes faisaient ensuite jeu égal. Mais les énormes backs de défense, spectaculaires, surtout à gauche, d’Ignatius Du Plessis et le génie offensif de Jeta Castagnola (12 goals) ont eu le dernier mot. La Natividad jouera pour la première fois une demi-finale de Triple-Couronne. Le hic, c’est que ce sera face à Ellerstina. En tout cas, un match à ne pas manquer mercredi à 20H00 (CET).


Les backs à gauche du Sud-africain Nacho Du Plessis sont particulièrement impressionnants et fort précieux à La Natividad

Ellerstina Johor: Facundo Pieres 10 (10 goals, dont 2 pénalités), Hilario Ulloa 10 (5), Gonzalito Pieres 9 (4) et Nicolás Pieres 10 (3). Total: 39.

La Irenita: Martín Podestá 7, Juan Gris Zavaleta 8 (2), Facundo Fernández Llorente 7 et Juan Martín Zubía 8 (4, dont 2 pénalités) Total: 30.

Progression Ellerstina Johor: 5-0, 6-1, 11-1, 12-3, 16-3, 19-5 et 22-6.

BPP : Open Candy Kiss (Ellerstina Pícaro x Candy N Filly), jouée par Facu Pieres


La Natividad-Las Monjitas: Camilo Castagnola 8 (12 goals dont 6 pénalités), Pablo Pieres 10 (3), Barto Castagnola (9 (1) (carton jaune au 4ème chukker) et Ignatius Du Plessis 9 (2). Total: 36.

La Dolfina Polo Ranch: Guillermo Terrera 8 (4) (carton jaune au 4ème chukker)), Juan Britos 8 (2), Diego Cavanagh 9 (2 pénalités) (carton jaune au 4ème chukker) et Alejo Taranco 8 (3). Total: 33.

Progression La Natividad-Las Monjitas: 1-1, 2-3, 5-4, 7-6, 10-8, 13-9 et 18-11

BPP : Chalo La Lulu Pop jouée par Barto Castagnola


Et sinon :


Aujourd’hui se jouent à Pilar les deux matchs finaux de qualification pour Palermo :

Cría Gete vs. Coronel Suárez, : le vainqueur sera directement qualifié quel que soit le score

Pour La Irenita II et Alegria, c’est un peu plus compliqué !

Alegria devra gagner avec au moins 3 goals pour assurer sa qualif. La Irenita devra gagner, mais peut perdre d’un goal et même de deux si elle inscrit plus de 10 goals. Vous avez bien suivi ?


Aujourd’hui également, Sainte-Mesme/La Aguada va retrouver Sol de Agusto et les Bensadon pour une qualification pour la finale de la Copa Pilar.



35 vues
 

+33 (0) 3 44 62 06 21

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 par R&B Presse