Rechercher
  • Pascal Renauldon

Les tours de magie de maître Cambiaso

Mis à jour : nov. 8

2020 restera à tous points de vue une année particulière. Et pas seulement à cause de la Covid. Pour La Dolfina et Adolfo Cambiaso, ce sera l’année des blessures en cascade… ce qui n’a pas empêché l’équipe décimée et remaniée d’atteindre la finale du 80ème Open de Tortugas mardi prochain.

Même blessé, Cambiaso ne cède rien !


Ce qui arrive à cette équipe et les réponses qu’apporte Cambiaso à cette infortune relève du surréalisme. Ses trois joueurs de base, les handicaps 10 Juan-Martin Nero, Pablo McDonough puis David Stirling blessés l’un après l’autre, c’est avec trois remplaçants que La Dolfina termine ce premier tournoi de la Triple-Couronne et se présentait face à son équipe B pour cette demi-finale. Et ce n’est pas tout, c’est avec une côte fêlée lors d’un practice et sous antidouleur qu’un Cambiaso diminué attaquait cette rencontre. Et quand, en entame de match, La Dolfina PR mena 3 à 0 (dont un énorme golaso de Britos), d’aucuns pensaient que cette fois-ci, La Dolfina 1 avait un genou à terre et manquerait cette finale pour la première fois depuis une bonne dizaine d’années !

Mais Cambiaso, c’est Cambiaso et le mot « revers » ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire. Les dents serrées, faisant jouer ses coéquipiers clairement au-dessus de leur niveau habituel (ce n’est pas là la moindre de ses qualités), il a repris le match en mains en quatrième période. Iñaki Laprida assura les pénalités que Cambiaso ne pouvait plus tirer et le petit "bout d’chou" d’Adolfo Jr, que son père a osé engager dans une compétition de ce niveau malgré ses 14 ans, prenait de plus en plus d’assurance. Bref, à la fin du quatrième chukker, on avait compris que la finale n’échapperait pas à La Dolfina 1. Même si une nouvelle mauvaise nouvelle tomba : le Brésilien Rodrigo Ribeiro de Andrade, blessé au dos, était incapable de se remettre à cheval ! Il fallait sortir un… cinquième remplaçant du chapeau. Les ressources de Cambiaso sont un peu comme le sac de Mary Poppins qui ne se vide jamais. Ce remplaçant de remplaçant était le Brésilien Pedrinho Zacharias, handicap 7, que l’on avait vu en équipe du Brésil de bas handicap et qui depuis a pris une certaine envergure. C’est sans complexe que le Brésilien œuvra à la conclusion gagnante de ce match.


Poroto Cambiaso, 14 ans et même pas peur !


L’image que l’on retiendra de cette rencontre, c’est le ralenti d’une descente de Cambiaso au triple-galop, mais la main douce, jamais au contact de la bouche de sa jument, l’arrêtant d’une simple pression du petit doigt. D’une manière générale, les chevaux de ce niveau sont juste exceptionnels : malgré les fortes sollicitations, ils restent sereins, l’œil paisible, attentifs effectuant des pirouettes dans le calme sur la balle dignes des grandes figures de dressage. La meilleure hier soir était montée par… Adolfo Cambiaso, Cuartetera Clone 5. Un Cambiaso dont on se demande s’il sera d’aplomb pour disputer la finale de mardi ou bien, que va-t-il nous sortir de son sac de Mary Poppins ?

La Dolfina 1 : Adolfo Cambiaso 10 (4 goals), Adolfo Cambiaso Jr 6 (2), Rodrigo Ribeiro de Andrade 8 (blessé et remplacé par Pedro Zacharias 7 (1 pénalité) au 5ème chukker) et Ignacio Laprida 8 (3, dont 2 pénalités). Total: 32.

La Dolfina Polo Ranch : Guillermo Terrera 8 (3), Juan Britos 8 (1), Diego Cavanagh 9 (1) et Alejo Taranco 8 (1). Total: 33.

Progression La Dolfina Saudi Polo Team: 0-1, 0-3, 1-3, 5-4, 8-4, 10-5 et 10-6.

Photos : © Matías Callejo / Prensa AAP


Une "infirmerie" de 30 goals !


Copa Sarmiento :

Los Machitos déçoivent à nouveau.

Décidément, les débuts de Martincito Aguerre en Triple-Couronne sont compliqués. Hier après-midi, Los Machitos ont à nouveau essuyé une lourde défaite face à La Ensenada-La Aguada en coupe subsidiaire sur un score sans appel. L’équipe devra trouver d’autres solutions pour les deux manches à venir de la Triple-Couronne et leur premier match de l’Open d’Hurlingham dans une semaine face à RS Murus Sanctus. Dur, dur.

La Ensenada-La Aguada : Segundo Bocchino 6 (5 goals), Alfredo Bigatti 8 (3), Matías Torres Zavaleta 8 (2) et Jerónimo Del Carril 7 (5, dont 3 pénalités). Total : 29.

Los Machitos : Agustín Merlos 8 (3, une pénalité et 2 corners), Ignacio Toccalino 8 (1), Martín Aguerre 7 et Santiago Toccalino 8 (1). Total : 31.

La Ensenada-La Aguada: (2 ½-0) 5 ½-0, 7 ½-0, 10 ½-1, 11 ½-2, 12 ½-2, 15 ½-5 et 17 ½-5.

Nachi Heguy, ex handicap 10 et quadruple vainqueur de l'Open d'Argentine et aujourd'hui coach de La Ensenada-La Aguada : prochain objectif, la finale de la Copa Sarmiento mardi, puis passer les quarts de l'Open d'Hurlingham sauf que l'équipe sera face à... La Dolfina !


Copa Pilar

C’est le tournoi qualificatif pour la très convoitée Copa Camara où l’équipe franco-argentine Sainte-Mesme-La Aguada est engagée avec le h5 français Robert Strom, qui, après avoir un peu cherché ses marques en début de rencontre, nous a gratifié d’un golaso spectaculaire en 6ème période, important pour la victoire de son équipe face à La Mariana (11-9). Aujourd’hui, match décisif pour la qualification !


Up-date :

Deuxième victoire samedi de Sainte-Mesme - La Aguada qualifiée pour la Copa Camara ! 12-6 face à La Quinta de Luke Tomlinson et deux goals du Français Robert Strom !


Sainte-Mesme - La Aguada : Robert Strom 5, Clemente Zavaleta 7, Alejandro Novillo Astrada 8, Ignacio Novillo Astrada 8


Qualifications pour l'Abierto


Elles débutent dimanche. On y retrouvera Martin Aguerre avec La Cañada et surtout Fred Mannix, le Canadien h8 ancien finaliste de l'Abierto avec Alegira. Six équipes sont en course. A suivre sur ChukkerApp

Vainqueur l'an dernier de la Copa Camara, mais battu en match de barrage pour l'accession à l'Abierto, le Canadien Fred Mannix tentera à nouveau à partir de jeudi de se qualifier pour Palermo.

197 vues
 

+33 (0) 3 44 62 06 21

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 par R&B Presse