Rechercher
  • Pascal Renauldon

Le top du polo européen et international à Chantilly !

Dernière mise à jour : 21 juil.

L’Open de France Engel & Völkers sous l’égide de la Fédération Française de Polo, rassemble sur trois semaines quatorze équipes de haut niveau. Dix-sept jours intenses où le Polo Club du Domaine de Chantilly devient le plus grand rassemblement européen de cette discipline avec plus de mille chevaux de polo sur le site. Une prouesse technique et événementielle également possible grâce au soutien des clubs et organisations sportives basés en région Île-de-France.

Depuis trois ans, cet Open de France Engel & Völkers a pris une nouvelle dimension sportive, devenant la compétition de polo la plus relevée du mois de septembre en Europe. Cette année, l’Open a donc enregistré un nombre record de quatorze équipes engagées. Des formations venant d’Allemagne, de Grande-Bretagne, d’Argentine, de Suisse et de France qui, pour assurer leur compétitivité ont engagé des grands pros argentins, de ceux que l’on voit évoluer en fin de d’année dans le tournoi le plus important au monde : l’Open d’Argentine.

Vainqueur de l'Open de France 2021, La Magdeleine reviendra défendre son titre avec ses deux cracks argentins Tito Ruiz Guiñazu et Facundo Llorente (1er et 2e à gauche)

Ce plateau exceptionnel augure de rencontres époustouflantes comme c’est souvent le cas, en septembre à Chantilly. Des matchs ouverts au public en semaine avec, en parallèle d’autres tournois comme le Trophée Castel (6-8 goals) ou l’Open de France féminin (13 au 18 septembre) qui, là encore, attire quelques-unes des meilleures joueuses du monde. Trois semaines à ne manquer sous aucun prétexte, pour découvrir le polo de façon décontractée en semaine ou à l’occasion du grand événement qu’est le jour des finales, le dimanche 18 septembre, avec son village, food-trucks, stands et animations, qui sera ouvert dès le 16 septembre.


Facundo F. Llorente (à droite en blanc), meilleur joueur de la finale de l'Open de France Engel & Völkers 2221, dont la jument La Irenita Loli a été sacrée meilleur cheval de cette même finale, remportait trois mois plus tard la très convoitée Copa Cámara de Diputados à Buenos Aires. Il sera de retour à Chantilly avec La Magdeleine en septembre.

Un plateau exceptionnel !


L’an dernier, c’est l’équipe française La Magdeleine qui avait triomphé à Chantilly avec un de ces cracks évoluant en Open d’Argentine réservé aux 40 meilleurs joueurs du monde : Tito Ruiz Guiñazu.


Sept joueurs de l’Open d’Argentine à Chantilly !


Pour défendre ce titre, il retrouvera à Chantilly d’autres joueurs de cet Open d’Argentine : Diego Cavanagh, membre de l’équipe de La Dolfina en 2021 aux côtés d’Adolfo Cambiaso, sera à Chantilly avec Brittany Polo ; Bautista Bayugar, 26 ans, considéré en Argentine comme l’un des cracks de demain a évolué au sein de l’équipe Alegria Fish Creek, il jouera à Chantilly pour Los Dragones ; Juan Gris Zavaleta qui jouait à Palermo pour Chapaleufù défendra les couleurs françaises de Tedelou avec ses cousins Ramiro et Simon, sympathique équipe familiale rassemblée par Isabelle Larenaudie ; Guillermo Terrera membre de La Dolfina II viendra renforcer l’équipe française Rexaline, vainqueur du Trophée Bourbon en mai dernier ; Jero Del Carril brille en Argentine au sein de La Ensenada, et reste fidèle en France à Kazak, finaliste de l’Open de France 2021. Bref, ce sont sept des quarante joueurs de l’Open d’Argentine 2021 qui seront à Chantilly en septembre !


Amanara, l’équipe de la Hollandaise Nicky Sen, revient à Chantilly avec toujours dans ses bagages l’impressionnant Santiago Chavane, brillant joueur qui avait évolué aux côtés des frères Heguy dans l’équipe mythique d’Indios Chapaleufù I. À Chantilly, il lancera dans le grand bain son fils Lorenzo, âgé de 14 ans, un enfant prodige dit-on ! Ils retrouveront leurs frère et oncle, Jota Chavane, face à eux avec Los Dragones.


Le podium de la Copa Cámara à Chantilly !


Tenante du titre, La Magdeleine reviendra donc le défendre avec Tito Ruiz Guiñazu, qui avait brillé à Palermo sous le maillot d’Alegria Fish Creek et qui évoluera à Chantilly à nouveau aux côtés de Facundo Llorente, qui avait été sacré MVP, meilleur joueur de la finale française. Deux mois plus tard, Llorente remportait à Buenos Aires la très convoitée Copa Cámara de Diputados, l’antichambre de l’Open d’Argentine. A Chantilly, il se retrouvera face à ses coéquipiers de La Irenita de cette belle épopée : Min Podesta au sein de l’équipe du capitaine français Bruno Bensousan, La Berta, basée en Angleterre, et Agustin Garcia Grossi, que l’on verra à Chantilly en pilier de la nouvelle équipe Sandbox La Fija dont le capitaine français, Arthur Madrid nous vient d’Argentine.


Autre ancien vainqueur de cette Copa Cámara, Martin Aguerre Jr. reste bien sûr fidèle à son équipe suisse Marquard Media et à son capitaine emblématique du Polo Club de Chantilly, Tomas Rinderknecht.


Le Berlin Polo Club, semble avoir pris racine au Polo de Chantilly car après la Rider Cup, on retrouvera le club allemand dans l’Open de France Engel & Völkers avec pour pilier Manuel Elizalde, qui a également joué la Copa Cámara. L’autre équipe allemande, la Team Schockemöhle a renouvelé sa confiance en le pro français Clément Delfosse, toujours très explosif sur le terrain et qui jouera aux côtés de l’Argentin Valentin Novillo Astrada, membre d’une célèbre famille du polo, et du n°1 allemand, Patrick Maleitzke (h5).


Les Français en vue.


Côté français, le n°1, Pierre Henri Ngoumou sera toujours le rouage de l’équipe de Deauville, Mungo, avec le spectaculaire Tete Storni, Champion d’Argentine de… pato (l’ancêtre du horse-ball), mais tout aussi redoutable sur un terrain de polo.


Enfin, last but not least, Sainte-Mesme, l’un des plus fidèles équipes de l’Open de France (vainqueur en 2009 et 2018), alignera une belle formation autour de son capitaine français, le handicap 5, Robert Strom, qui lui-aussi a joué la Copa Camara de Diputados (2020). Pour tenter de décrocher un troisième titre, il a recruté l’Espagnol Pelayo Berazadi, qui avait enchanté le public de Chantilly lors des play-offs du Championnat du monde en avril dernier, et l’Argentin Benjamin Panelo qui avait été quart de finaliste de cette Copa Cámara l’an dernier.

Le jeune champion Argentin Bautista Bayugar (ici à Palermo), jouera à Chantilly sous les couleurs de Los Dragones. À voir absolument.

A partir d'aujourd'hui, tous les mercredis et jusqu'à l'Open, R&B Presse vous proposera un article vous permettant de découvrir cet Open de France côté coulisses : interviews et portraits de joueuses et joueurs, de capitaines, découverte du roda-polo, le cheval idéal etc.



Leader de Sainte-Mesme, Robert Strom revient à Chantilly avec l'intention de décrocher un troisième Open de France.

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout