Rechercher
  • prenauldon

80ème Open de Tortugas : on connaît les demi-finalistes

Ce sera Ellerstina contre RS Murus Sanctus et un duel des Dolfina ! Hier, la deuxième journée des quarts de finales de Tortugas a livré deux matchs à sens unique. La Dolfina, malgré de nombreux déboires, a dominé sans problème La Ensenada-Aguada tandis que l’équipe "réserve" du même club, La Dolfina Polo Ranch a dû s’attendre à une plus forte opposition de Los Machitos.

Cambiaso père et fils... © Matías Callejo / AAP.


La Dolfina : hécatombe, mais carton !

Drôle de saison pour Adolfo Cambiaso avec cette avalanche de blessures au sein de son équipe type : on savait déjà que Juan-Martin Nero, opéré au poignet, ne devrait pas disputer cette saison, mais avant ce premier match de cette Triple-Couronne, on apprenait le forfait de Pablo McDonough touché aux adducteurs tandis que Pelon Stirling, blessé à la main, quittait le terrain en fin de quatrième période, remplacé par le h7 Tomás Fernández Llorente. Ainsi, cette équipe mythique habituellement de 40 goals terminait son match avec une composition de… 31 goals ! Pratiquement à égalité avec son adversaire… sur le papier. Car sur le terrain, ce fut une autre affaire avec un Adolfo Cambiaso omniprésent, back s’il le fallait, son fils, parfaitement à l’aise du haut de ses 14 ans (h6, le joueur le plus jeune de l’histoire de la Triple-Couronne) et le Brésilien Rodrigo Ribeiro de Andrade (h8) solide défenseur. Face à cette organisation, La Ensenada a été quelque peu débordée comme le montre la progression du score ci-dessous.


Cambiaso défenseur © Matías Callejo / AAP.


La Dolfina : Adolfo Cambiaso 10 (4 goals, une pénalité), Adolfo ‘Poroto’ Cambiaso 6 (3), Pelon Stirling 10 (2) (blessé et remplacé par Tomás Fernández Llorente h7 (1) à 4’51" du 4ème chukker) et Rodrigo Ribeiro de Andrade 8 (3). Total : 34.

La Ensenada-La Aguada : Segundo Bocchino 6 (3), Alfredo Bigatti 8, Matías Torres Zavaleta 8 y Jerónimo Del Carril 7 (1 pénalité). Total : 29.

Progression La Dolfina : 0-1, 3-1, 7-1, 7-3, 7-4, 10-4 et 13-4.

La Dolfina Polo Ranch : une étonnante promenade de santé

On s’attendait à une meilleure opposition, voire à une victoire de Los Machitos : ils ont été décevants. Pourtant avec Agustin Merlos, qui fut, à une époque, le meilleur marqueur de l’Open d’Argentine, les frères Toccalino qui ne sont pas des bleusailles à ce niveau et l’expérimenté Mariano Aguerre, bien conservé pour ses 50 ans (!), neuf fois vainqueur de l’Abierto, l’équipe a fière allure sur la feuille de match. Mais la mayonnaise n’a pas pris face notamment à un duo Britos-Terrera très efficace et à un Diego Cavanagh auteur de 6 goals. L’entrée de Martincito Aguerre à la place de son oncle n’aura pas changé grand-chose. Mais ce fut un moment important pour ce joueur phare de la saison française (deux titres d’Open de France et une Coupe d’Or à Deauville) qui faisait là son entrée dans la Triple-Couronne, inscrivant son premier goal, assez joli d’ailleurs.

Premier match en Triple-Couronne pour Martin Aguerre Jr. © Matías Callejo / AAP.


Et ce sera donc une demi-finale entre les deux Dolfina, où, pour la première fois, l’équipe 2 sera plus forte (34 de handicap contre 31 si l’infirmerie de l’équipe 1 ne désemplit pas), en théorie…

La Dolfina Polo Ranch : Guillermo Terrera 8 (2 goals), Juan Britos 8 (3), Diego Cavanagh 9 (6, une pénalité) et Alejo Taranco 8 (1). Total : 33.

Los Machitos: Agustín Merlos 8 (1 pénalité) (2 cartons jaunes et donc expulsion de 2’ au 6ème chukker), Ignacio Toccalino 8 (2), Mariano Aguerre 7 (1) (carton jaune au 4ème chukker, puis blessé et remplacé Martíncito Aguerre (h) 7 (1) en début de 5ème) et Santiago Toccalino 8 (1). Total: 31.

Progression La Dolfina Polo Ranch: 2-1, 4-2, 6-3, 11-3, 12-3, 12-3 et 12-6.

47 vues
 

+33 (0) 3 44 62 06 21

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 par R&B Presse